09 juin 2012

Arrêtez-moi là !

    Arrêtez-moi là ! Iain Levison, traduit de l’américain par Franchita Gonzales Battle,- Lianna Levi Inspiré par un fait divers, ce roman dont il est difficile de se détacher, malgré la dureté du propos, happe littéralement le lecteur. Jeff Sutton, un chauffeur de taxi discret, prend en charge une femme pour la conduire à son domicile. La femme monte à l’étage de sa luxueuse villa pour chercher l’argent de la course. En l’attendant, Jeff observe les fenêtres qui sont du même type que celles qu’il avait posées... [Lire la suite]

28 mai 2012

Désolations

  Désolations, David Vann, Gallmeister « J’avais dix ans, j’avançais seule, j’avançais à travers les amas de neige, j’avançais jusqu’à notre porche étroit. Je ne me souviens pas du cours exact de mes pensées en cet instant, je ne me rappelle pas qui j’étais ni ce que je ressentais. Tout ce la a disparu, effacé. J’ai ouvert notre porte d’entrée et j’ai trouvé ma mère pendue au chevron ». Irène, la petite fille du début du livre est à présent une femme à la retraite. Mariée à Gary, ils ont deux enfants, Rhoda et Mark... [Lire la suite]
Posté par niurka à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mai 2012

Le pays natal

  Le pays natalLe petit écolier que j'étais, épelait sur ses cahiers:"Garder les buffles, une corvée ? Mais non!"Ainsi grandissait mon amour pour la terre natale.Je rêvassais, écoutant pépier les oiseaux.Certains jours d'école buissonnière,Pourchassant les papillons au bord des étangs,J'étais surpris par maman.Elle n'avait pas levé la main que déjà je pleurais.Une petite voisine me regardaitEt souriait tout doucement.La Révolution éclataEt ce fut la Longue Résistance.La soldatesque ennemie occupa notre province.Je quittai... [Lire la suite]
Posté par niurka à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2012

Amour dans une vallée enchantée

     Amour dans une vallée enchantée, Wang Anyi, traduit du chinois par Yvonne André -Picquier poche Le titre prêterait à sourire. Ne serait-ce pas un de ces romans empreints de mièvrerie si chère à nos  adeptes d’exotisme ? Lorsque on ouvre le livre, cependant, on se laisse gagner par l’intériorité de ce qui est du personnage, le récit est à la troisième personne et une voix off voit les choses venir… On ignore le nom de l’héroïne, mais on la voit jolie, maussade et colérique. C’est qu’elle se morfond... [Lire la suite]
16 mai 2012

L'iris

L'Iris Pierre Marbeuf Les rayons du soleil se dardent sur l'enflure D'un nuage opposé qui, rosoyant d'humeur, Nous fera bientôt voir de l'Iris la voûture, Peignant notre horizon de sa cambre lueur.Ah ! la voici déjà, sa céleste présence En bigarrant le ciel enfante divers ronds Et découvre au soleil l'émail de sa naissance, Qu'il a formé dardant sur elle ses rayons.Elle fait d'un demi-rond seulement la ceinture Dérobant la moitié de ce cercle à nos yeux, Mélangeant ses couleurs de diverse peinture, D'azur, de pourpre et d'or elle... [Lire la suite]
Posté par niurka à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2012

Ces vies-là, Esas Vidas

  Ces vies-là, Esas Vidas, Alfons Cervera, traduit de l’espagnol par Georges Tyras, éditions La Contre Allée   Magnifique ce double regard sur la mort qui vient, qui fascine et qui angoisse d’autant plus qu’elle prend son temps. Double regard car la mère du narrateur sait qu’elle va advenir depuis le jour où elle a fait une chute, cela fait plus d’un an, maintenant. A la peur succède le désir d’en finir. Quant au fils qui observe la transformation du corps dans un douloureux face à face  il a conscience qu’avec... [Lire la suite]

03 avril 2012

L'heure des loups

    L'heure des loups, Shane Stevens,  Sonatine Editions.   Voilà bien un roman qui se mérite. Relativement long, dense, complexe, labyrinthique, il déroule son investigation dans les méandres de la police criminelle, des différents service de l'espionnage, du contre espionnage, du Ministère de l'intérieur, et, pour parfaire le tout, ceci, dans un melting-pot international. Nous sommes à Paris, en 1975. Un suicidé vient d'être découvert, pendu à une corde de piano. Dieter Bock. Pour l'inspecteur César... [Lire la suite]
Posté par niurka à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2012

Bien connu des services de police

  Bien connu des services de police, Dominique Manotti, Gallimard Folio Policier Lire ce roman ne relève pas de la tranquillité. Il vous happe littéralement et s’il nous dérange, on poursuit la lecture comme pour ausculter jusqu’au bout ce monde noir, très noir. Bien sûr c’est un polar ancré dans une double réalité sociale, celle de la police, celle du monde périphérique. Nous sommes à Panteuil, une banlieue virtuelle, proche de la capitale : un centre-ville ouvrier, un centre commercial, des zones d’immeubles blafards,... [Lire la suite]
23 février 2012

ATHENA

  De: "Poèmes pour tous" - Paul Eluard ATHENA Peuple grec peuple roi peuple désespéré Tu n'as plus rien à perdre que la liberté Ton amour de la liberté de la justice Et l'infini respect que tu as de toi-même Peuple roi tu n'es pas menacé de mourir Tu es semblable à ton amour tu es candide Et ton corps et ton coeur ont faim d'éternité Peuple roi tu as cru que le pain t'était dû Et que l'on te donnait honnêtement des armes Pour sauver ton honneur et rétablir ta loi Peuple désespéré ne te fie qu'à tes armes On t'en a fait la... [Lire la suite]
Posté par niurka à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 février 2012

Le maître de l’oubli

Le maître de l’oubli, Michel Arbatz éditions Le Temps qu’il fait. Une double biographie croisée, celle de Mochi naturalisé Maurice et celle de son fils Michel, le narrateur. Le récit commence en fin de vie du père, lorsque la mémoire se perd dans les méandres d’une vie, celle du vieux militant communiste venu de sa Tunisie natale grossir le peuple ouvrier de France, sans pour autant renoncer à ses convictions, malgré les désertions de nombre de ses amis. Le fils, évidemment, prendra un autre chemin. Nous approchons de 68.... [Lire la suite]