24 février 2014

  Nager nues, Carla Guelfenbein, traduit du chilien par Claude Bleton  -Actes sud Sophie aime son père passionnément. Ses nombreuses et diverses aventures ne font pas d’ombrage à cet amour. Malgré tout, fragile et souvent seule, Sophie instaure une amitié avec Morgana, une jeune fille qui habite le même immeuble. Tous les trois vont vivre des instants merveilleux. Mais Morgane séduit Diego. Une passion dévorante s’ensuit. Lorsque Morgana attend un enfant, Diego s’engage à parler à sa fille. Celle-ci se sent trahie et... [Lire la suite]

02 février 2014

Un locataire

  Un locataire, Svava Jokobsdottir, édition Tusitala Curieuse atmosphère que ce huis clos étrange et déroutant. Quelque part, en Islande, un couple locataire d’une maison voit arriver un nouveau locataire : « C'était tôt le matin. Elle vaquait à ses occupations dans la cuisine quand elle entendit inopinément un bruit de pas. Son regard se porta vers le vestibule et il se tenait là, sa valise à la main. Il était entré chez eux sans se donner la peine de frapper à la porte. Elle resta sur place, prise de court, et ne put... [Lire la suite]
30 janvier 2014

La comtesse de Ricotta

La comtesse de Ricotta, Milena Agus - Liana Levy Picollo Je n’avais jamais lu Milena Angus. Une amie m’a offert plusieurs de ses livres. La lecture de celui-ci m’a beaucoup séduit. Il en émane  un charme très particulier et on se laisse porter par cette histoire subtile et étonnante. Dans un ancien palais sarde trois sœurs cohabitent. Il y a Noémie qui rêve  de racheter les parties du palais vendues et de restaurer  le palais à l’image de sa splendeur passée. Restée vielle fille, elle tombe amoureuse d’un jeune... [Lire la suite]
Posté par niurka à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 janvier 2014

Nuages flottants

Nuages flottants, Hayashi Fumiko, Picquier poche Je n'avais pas eu l'occasion de lire ce roman d'Hayashi Fumiko. A présent c'est fait et avec beaucoup de plaisir. Au début du récit, c'est la guerre. Les japonais occupent l'Indochine. Dans ce contexte Yukido et Tomioka y sont envoyés au nom du Service des Eaux et Forêts japonais. C'est là, du côté de Dalat qu'ils font connaissance et vivent une passion nourrie par la beauté du lieu : paysages, douceur du climat, forêts luxuriantes... La guerre finie, ils rentrent à Tokyo, dans un... [Lire la suite]
Posté par niurka à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 septembre 2013

La servante et le catcheur

La servante et le catcheur, Horacio Castellanos Moya – Métailié Si la violence brutale d’une dictature vous interroge, lisez ce livre. Nous sommes à San Salvador, fin des années 70. Maria Elena, une femme de ménage se rend à son travail. C’est son premier jour chez Albertico et Brita qui viennent de rentrer  du Costa Rica. Personne dans la maison.  Elle apprend très vite qu’ils ont été arrêtés. Maria Elena avait connu, autrefois, un dénommé Vickings qui depuis travaille au Palais Noir en tant que policier et... [Lire la suite]
20 août 2013

Adieu le cirque !

  Adieu le cirque ! Cheon Un-Yeong, traduit par Seon Yeong et Carine Devillon, éditions Serge Safran Si « Adieu le cirque » est un premier roman, il laisse entendre une voix exceptionnelle. Tout débute par un spectacle de cirque organisé par une agence matrimoniale. Dans la salle, des candidats coréens venus prendre femme en Chine. Yunho, accompagne son frère, prétendant au mariage arrangé : « Je regardais la scène, les bras croisés, bien résolu à rester de glace, quelque dangereux que fût le numéro... [Lire la suite]

27 juillet 2013

La fin de la saison des guêpes

La fin de la saison des guêpes, Denise Mina, Traducteur : Freddy Michalski, Editions Du Masque L’héroïne centrale, Alex Morrow, semble être, ici, le miroir direct de la narratrice et c’est cet aspect de l’écriture du roman qui donne sa singularité.  L’inspectrice de la criminelle à qui est confiée l’affaire  a le poids d’un être chair et de sang : vivacité du comportement, regard très lucide porté sue les autres et sur elle-même, énergie, courage, lucidité et doutes. L’ensemble de sa personnalité donne au récit une... [Lire la suite]
15 juillet 2013

Deux petites filles

Deux petites filles, Cristina Fallarás, traducteur : René Solis, Edition Métailié noir. Ce roman, situé à Barcelone, est bien loin du regard fantasmée des touristes attirés par la vitrine culturelle, la vie festive de l’entre soi bourgeois bohême de la capitale catalane. Ici, c’est l’ample envers du décor, le vaste retournement social où les anciens quartiers ouvriers sont devenus les sordides quartiers de la misère. Et là, plus de lendemains qui chantent, même plus de désenchantement. C’est la jungle Et, c’est sur ce fond... [Lire la suite]
10 juin 2013

Terre d’ombre brûlée

  Ce week-end se déroulait la "Comédie du livre" à Montpellier. Les trombes d'au annoncées m'ont fait renoncer à m'y rendre de ma lointaine petite commune. Mais j'avais pris quelques livres à l'occasion d'une rencontre espérée avec les auteurs. Voici celuii-ci : Terre d’ombre brûlée, Mahi Binebine, Fayard Dans ce récit, Mahi Binebine met en scène un Ellis, un peintre marocain autodidacte. Sans doute la nécessité de créer, la conscience de son talent, les encouragements de ses amis fondent son engagement d’artiste. Mais,... [Lire la suite]
Posté par niurka à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2013

Tant et tant de chevaux

Tant et tant de chevaux, Luiz Raffalo, traduit du brésilien par Jacques Thiéros, Editions Métailié Suites Nous sommes bien loi, ici, des clichés du Brésil dansant et chantant sous d’insouciantes sambas. Luiz Raffalo nous fait vivre une journée de déambulation dans la ville de Sao Paulo. Et là, dans une narration totalement maîtrisée on nous conduit au centre du quotidien d’une population plongée dans la misère, une population déstructurée et dont la vie apparaît quasi irréelle car rien n’y prend sens ni projet. La langue est... [Lire la suite]