P1020861

 

Songda Ouedraogo

Exposition

Du 11 au 25 Janvier

     Maison pour tous Michel Colucci

      205 rue du Cheng Du – Montpellier     

 

images-3

Le travail de l’artiste, à son origine, consistait à travailler des peaux lissées à la pyrogravures. Aujourd’hui, il privilégie le bois. Son travail, toutefois, reste très graphique et hautement symbolique et a été salué par la force de son inspiration et la beauté plastique de ses œuvres. Toutes nous parlent de l’Afrique et de quelle manière !

L’ensemble figuratif de l’œuvre est détourné par une approche audacieuse du point de vue de l’artiste qui donne sens à son travail : focalisations, superpositions, structurations, déformations…

Dans une seconde période, Songda Ouedraogo a utilisé la couleur. Travail toujours précis, aux couleurs éclatantes qui maintiennent l’originalité de l’ensemble de l’œuvre dans son originalité. On y parle de l’Afrique, de ses désordres, de sa beauté.

On ne peut que saluer le plasticien dans son travail qui non seulement force le regard mais qui interpelle le public par la mise en images des problématiques posées.

Niurka Règle

 

images-1

 

6016_1132196477805_5051357_a

images-2

237-144-6978-montepellier3janv