Nicolas Doisy, chef du département Économie à Corporate Investment Bank (Crédit Agricole / Chevreux), le + important broker indépendant européen (courtage fonds de pension, banques, investisseurs institutionnels…), le 19 mars 2012 sur l'après élection : Hollande devra déplaire soit aux marchés financiers, soit à ses électeurs. Dans le collimateur des financiers et des monopoles d'investissements, le marché du travail à travers la négociation des garanties dont bénéficient actuellement les CDI en France. Un doc réalisé à Paris, La Défense par Les Mutins de Pangée, Fakir et Là-Bas.org. Donc MERCIIIII ! :)


N. Doisy : Le plan de bataille des financiers... par Bonzou