coverw

Aaron, Kyé et Jean-François nous ayant quittés, nous avons jeté un coup d’œil sur deux livres par eux offerts qui parlent de cinéma, je dirais plus qui nous parlent de cinéma.

Les Editions Commune, sous leur jaquette au noir et blanc mythique ouvrent leurs pages sur une parole déroutante oui, nous avons été littéralement déroutés, chacun son livre, Claude flacky & camarades le cinéma tiré du noir, de aaron sievers et moi  la remontée du temps de jean-françois neplaz (sans majuscule !)

Dans le balayage premier des textes, nous avons croisé nos lectures et échangé les images.

Déroute totale, plaisir foudroyant devant la beauté, l’ampleur de l’engagement de ces deux là que je ne connais pas, juste partagé un verres chez nous dans les Cévennes, un engagement d’artistes qui partent des autres pour revenir à soi.

Sans doute, est-ce là que l’expérience, les expériences pourrait-on dire, ici contées, de manière si fulgurantes, si implicatives, ont porté notre déroute et  révélé ce sentiment rare d’être face  à des regards qui portent loin sur ce qui fonde notre univers, le puzzle humain construit sur une énonciation de douleurs, de combats, de ratés de l’Histoire, de pertes et de retrouvailles, de colères mais aussi de beauté.

Dans les jours qui vont suivre quand nous aurons fini de balayer, de défricher les textes, nous visionnerons les CD qui accompagnent les livres.

Beau programme !

Niurka Règle

couvFlackyweb-f1a06

couvRemonteeweb-5d7a3