Signez la lettre-pétition à Barack Obama

Journaliste noir américain, Mumia Abu-Jamal a été condamné à mort en 1982 à l’issue d’un procès truqué. Accusé du meurtre d’un policier, il a toujours crié son innocence. Il est aujourd’hui l’une des figures emblématiques du combat pour l’abolition universelle de la peine capitale. D’un continent à l’autre, sa situation suscite une mobilisation continue depuis une quinzaine d’années.

Signez la pétition ci-dessous, ou imprimez le document suivant que vous enverrez au Collectif Unitaire National de Soutien à Mumia Abu-Jamal (80 organisations), 43 bd Magenta, 75010 Paris :

PDF - 1 Mo

Monsieur le Président,

La Cour Suprême des États-Unis vient de rejeter le recours du journaliste Mumia Abu-Jamal, condamné à mort en 1982 au terme d’un procès dont l’iniquité est internationalement reconnue.
Cet homme qui ne demande qu’à défendre son innocence se voit ainsi refuser tout nouveau procès.
Cette décision de la plus haute autorité juridictionnelle constitue une atteinte aux droits humains les plus élémentaires. Elle bafoue gravement la Constitution américaine eu égard aux conditions de déroulement du procès et à la sélection du jury selon des critères raciaux.
La gravité de la situation appelle une intervention de votre part pour faire respecter les droits de cet homme et empêcher que l’irréparable ne soit commis.
Aussi, nous vous demandons instamment d’user de votre autorité morale pour mettre un terme à l’acharnement judiciaire dont est victime Mumia Abu-Jamal, figure emblématique du combat universel contre la peine de mort. L’opportunité vous est donnée de mettre votre pays en phase avec l’immense espoir soulevé par votre élection, celui de contribuer à l’éradication de la souffrance humaine. Et ce sens, il y a urgence à mettre en oeuvre un moratoire contre la peine de mort comme vous y invite la Résolution de l’Organisation des Nations Unies. Une telle décision grandirait assurément l’image des États-Unis d’Amérique. YES, YOU CAN, sauver Mumia Abu-Jamal et abolir la peine de mort !
Espérant sincèrement que vous entendrez cet appel, nous vous assurons, Monsieur le Président, de nos plus respectueuses  salutations.

  President Obama,

Death-row inmate Mumia Abu-Jamal lost his bid for a new trial in the killing of a Philadelphia police officer after the U.S. Supreme Court said on April 6, 2009, it would not take up his case.
Abu-Jamal, a former Black Panther and one-time radio reporter, had claimed prosecutors improperly excluded blacks from the jury that convicted him of murdering white Philadelphia police officer Daniel Faulkner in 1981.
Abu-Jamal’s attorney, Robert R. Bryan of San Francisco, called his client’s trial “a mockery of justice” and Amnesty International determined, in its 2000 report, “that (…) based on its review of the trial transcript (…) numerous aspects of this case clearly failed to meet minimum standards safeguarding the fairness of legal proceedings (…) and the interests of justice would best be served by the granting of a new trial to Mumia Abu-Jamal”.
In March 2008, the 3rd U.S. Circuit Court of Appeals in Philadelphia upheld Abu-Jamal’s conviction but ruled his death sentence invalid. The appeals court found the jury was given flawed instructions during the penalty phase of his trial.
Since Abu-Jamal’s conviction, activists in the United States and Europe have rallied in support of his claim that he was the victim of a racist justice system and this case was ‘legal lynching’. Abu-Jamal, 55, has kept his case in the spotlight through books and radio broadcasts. He has become the icon of the world wide movement for the Abolition of Death Penalty.
As newly-elected President of the UNITED STATES of AMERICA you have become the icon of the American Dream for Justice and Equality.
Please help abolish legal lynching and Death Penalty as required by RESOLUTION passed by the NATO in December 2009 which declared a MORATORIUM on DEATH PENALTY WORLD WIDE.

Signez la pétition  : http://secure.mrap.fr/Signez-la-lettre-petition-a-Barack.html