Ladissociete_beb1e

Le livre de Jacques Généreux, vient dans un moment ou le désarroi idéologique fissure la société tout entière.  On nous le dit , on nous le répète avec la chute du mur de Berlin, c’est la fin de l’histoire. Le seul horizon , vraiment, est donc ce qui nous est offert ? Alors, quel sens donner au politique ? Tout d’abord comprendre que dans ce monde gagné par le libéralisme, l’homme est tiraillé entre deux tendance, celle de l’individualisme débridé et celle des solidarités.

Mais tout d’abord, Jacques Généreux se pose la question suivante et nous la pose :

« Pourquoi et comment des millions d’individus persuadés que la coopération solidaire est cent fois préférable à la compétition solitaire restent-ils impuissants à refonder sur elle leur système économique et politique ? »

A travers cet ouvrage, il tente d’y répondre et y réussit de façon subtile en n’évacuant pas la complexité de la question posée. Salutaire.

Niurka