Pourquoi pas ? Le blog de Niurka R.

22 avril 2018

Thomas Sankara

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Posté par niurka à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Neruda

 

17880323_1477819332236369_4586897065803347002_o

 

 

Un cri de poésie

Un poème de mon dernier recueil :

NERUDA

Je n’ai qu’un grand désert Pablo à raconter
Et n’avance mes cris qu’en de pauvres défaites
Tu es trop loin Poète en rimes de tempêtes
Alors qu’ici j’exècre le mot cohabité.

Car malgré le talent de tous les prix Nobel
On voit sous la poussière en l'absence de sève
La matraque qui cogne et la plaie de ce glaive
Qui tuent à tout jamais l’espoir qui se rebelle.

Plus tard est aux orties seul le printemps déjoue
Bercé par les accords d’Ida et d’Alexandre
Une rime éventrée qui plisse ses méandres
Sous la bourrasque feu de ce ciel que l'on cloue.

J’accompagne d’instants le pleur de la douleur
J’espère de l’orange un souffle délicat
Et le romancero venu de chez Lorca
Au feu d’un brasero d’où naîtra la clameur.

Cette plume m’en veut elle m’écorche le cœur
Quand la tiédeur épouse la chaux des haciendas
Je chiffonne un feuillet mon ami Neruda
Et j'abhorre la ronce qui meurtrit le bonheur.

Si demain je m’évade je penserai à toi
Et mon obscurité redeviendra lumière
Car cette sédition qui fut ma joie première
Brisera de ses mains la schlague du matois.

Mais la page envahie de mes doutes cachés
Cercle la dépression des Printemps en lambeaux
Anéanti d'avoir écrit il fera beau
Alors que j'entendais les guerres s’approcher.

Heureux de te connaître mon poète chilien
Je soudoie une aurore qui brille par tes mots
Et je deviens fierté ton artiste jumeau
Avant de retomber dans l’univers des chiens. 

Gérard FRETIER

Posté par niurka à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 avril 2018

Les prolétaires

 

 

 

♥ Les Prolétaires - GILLES SERVAT ♥

Posté par niurka à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2018

Emmanuel Todd, situation en Syrie

 

Todd-France-culrure

Emmanuel Todd : « Il ne s’est rien passé en Syrie ; l’Occident est perdu »

Une analyse top niveau d’Emmanuel Todd sur la situation en Syrie et dans l’empire après les bombardements de la coalition occidentale sur Damas.

 


Je suis un peu rassuré parce qu’il ne s’est rien passé. Quand on suivait la presse anglo-américaine, ce que je fais tous les matins, on était dans une séquence anti-russe. En fait ce qui montait depuis les affaires d’Angleterre, ce qui montait dans le discours, c’était une sorte de montée en puissance d’une sorte de russophobie absolument mystérieuse et qui mériterait analyse. Et les derniers développements diplomatiques, c’était les Américains et Trump faisant des tweets menaçant d’une frappe massive, etc. Et les Russes disant : eh bien écoutez, si c’est ça, nous allons utiliser notre défense anti-aérienne et ce système qui fait peur à tout le monde, le système S400 qui est paraît-il le meilleur système de défense sol-air du monde.

Et là, on avait simplement la possibilité d’une guerre majeure et d’une sorte de showdown, c’est-à-dire la révélation de la fin d’une partie de poker, puisqu’en fait on ne sait pas ce dont les Russes sont capables. Les S400 sont peut-être capables de détruire en l’air tout ce qui vole et ça aurait été en dix minutes la fin de l’imperium américain. Ou ça aurait été l’échec du S400 et c’était de nouveau les États-Unis déchaînés.

Or là, on a tiré des pétards, on a négocié avec les Russes. Il y avait une dynamique anti-russe qui montait et puis finalement, les Américains, les Britanniques et les Français ont tapé là où les Russes les autorisaient. Donc on est revenu dans le rien. Au stade actuel de l’information, je suis plutôt rassuré.

La Russie est une puissance d’équilibre face aux États-Unis sur le plan militaire

Je parle d’un point de vue a priori très favorable au monde anglo-américain. Je suis français, mais comme la France est prisonnière d’un euro qu’elle ne contrôle pas et que son action ne compte plus beaucoup, ça n’a pas tellement d’importance. Alors, ce qui me préoccupe actuellement, quand on lit la presse occidentale, pour moi, c’est que c’est une presse folle. C’est-à-dire que la vision du monde dans laquelle on entretient les citoyens du monde occidental, la vision d’une Russie hyper-puissante, menaçante, tentaculaire, totalitaire, etc., est en fait une vision hallucinatoire.

La Russie a un régime que j’appelle démocratie autoritaire. Poutine est élu. Il y a un certain type de contrôle des organes de presse, mais les Russes sont informés. Tout le monde est d’accord sur le fait que les Russes sont favorables à la politique de Poutine. La Russie est un pays qui doit avoir un peu plus de 140 millions d’habitants, c’est-à-dire dix fois moins que le monde dit occidental. C’est un pays qui vient de retrouver un certain type de stabilité et de sécurité sociale. Le taux de suicide s’y effondre. Le taux d’homicide s’y effondre. Un certain type de confiance sociale vient d’être rétablie en Russie. La vraie raison de la popularité de Poutine, c’est simplement qu’après la crise de sortie du communisme, les Russes se sentent mieux. Ils ont un avenir. La fécondité est un peu remontée, quoiqu’elle rebaisse un petit peu. Et, ça c’est vrai, ce pays est revenu à parité sur le plan des technologies militaires. Il ne fait aucun doute qu’ils ont fait une remontée technologique. Et de fait, la Russie se trouve être la seule force au monde qui puisse faire face, être une puissance d’équilibre face aux États-Unis sur le plan militaire.

Si on pense en terme d’équilibre des pouvoirs, si on respecte la Constitution américaine, on doit se dire que c’est mieux, quand même ! Parce que l’idée qu’un seul pays au monde serait capable de faire ce qu’il veut n’est pas un bon concept du point de vue libéral. Même si on n’aime pas la Russie, l’existence d’un pôle de stabilité qui n’a pas de vrai capacité d’expansion – c’est trop petit en terme de population – on devrait prendre ça pour une bonne nouvelle.

Et là [en Occident, ndlr], la Russie, pas seulement Poutine, est un monstre, situé en plus par rapport à des critères anthropologiques et familiaux qui ne doivent rien avoir à faire avec la géopolitique, comme le statut des homosexuels ou quelque chose comme ça. Il y a une vision extrêmement négative de la Russie. Toutes les interventions russes, tout ce que disent les Russes est considéré comme la parole de Satan, du mensonge, etc.

La fébrilité absolument incroyable des grandes démocraties occidentales

Et puis nous, on fait comme si on était normaux. Mais la vérité, c’est que le monde le plus occidental, les trois démocraties occidentales originelles – la France, l’Angleterre et les États-Unis, c’est-à-dire les nations qui ont construit la démocratie – peuvent être considérées comme dans un état de fébrilité absolument incroyable. C’est un monde en crise. […] La vérité, c’est que dans ces trois démocraties, on est dans une situation d’instabilité et de schizophrénie.

[…] Je lis les textes de Poutine, ou de Lavrov1, ou qu’il s’agisse des contacts que j’ai pu avoir encore récemment à l’ambassade de Russie, le niveau intellectuel des diplomates russes et des dirigeants russes est très supérieur à celui des Occidentaux. Vous ne pouvez pas comprendre la situation si vous ne voyez pas cette asymétrie. C’est-à-dire,une interview de Lavrov ou une discussion avec Orlov, ambassadeur russe à Paris, c’est des gens qui sont très supérieurs aux gens du quai d’Orsay. Ils ont une vision de l’histoire, une vision du monde, une vision de la Russie, une vision de l’équilibre des puissances, une vision du contrôle de soi, ce qu’ils appellent professionnalisme.

[…] Si vous arrêtez de lire Le Monde et de croire ce qu’il y a dedans, vous vous dîtes : ben écoutez, où est la rationalité, ou est l’intelligence, où est le contrôle de soi ? C’est ça qui est important.

=> La suite (toute aussi passionnante) dans la vidéo ci-dessous :

Posté par niurka à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2018

Syrie

 

30708763_2042408469380104_4933845949022732288_n

Posté par niurka à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Fanny Calabuig Céramique

 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Posté par niurka à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 avril 2018

Concert justice en Palestine

Unknown

*Justice4Palestine*

Dans le cadre de la Campagne 2018, Justice pour la Palestine, l'AFPS et ses partenaires ont le plaisir de vous inviter à un grand concert *Justice 4 Palestine* de solidarité et de commémoration de la Nakba, le 15 mai 2018 au cabaret sauvage à Paris.

Durant cette soirée, nous aurons le plaisir d'assister aux performances offertes solidairement par **HK** // **Mouss & Hakim Sound system** // **Al Kamandjâti** // **Mohamed Najem & Friends** // **Trio Charq-Gharb**// ** Abeer et la troupe Palestine**// **Delinquante** // **Thomas Pitiot**

Vous pouvez retrouver l'événement sur Facebook (à partager à volonté !), sur le site de l'AFPS. Les billets sont maintenant disponibles à la vente et vous pouvez les acheter sur les sites suivants : FnacWeezevent et Digitick. Les billets seront vendus 12 euros à la porte.

L’AFPS organise ce concert en partenariat avec : MRAP // UNEF le syndicat étudiant // Politis // l’Humanité // Collectif National Pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens // Sortir du Colonialisme // CVPRPO // Plateforme des ONG françaises pour la Palestine // Liberté pour Salah Hamouri // 2018 - Le Temps de la Palestine // Cabaret Sauvage // Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) // Radio Orient

Vous ne pouvez pas venir mais souhaitez soutenir l'événement ? Vous pouvez faire un don sur HelloAsso (une fois fixé le montant que vous souhaitez donner, vous avez la possibilité d'affecter celui-ci à l'une de nos campagnes via le menu déroulant) ou par chèque à l'ordre de l'AFPS avec mention au dos "concert 15 mai" à adresser à AFPS 21 ter rue Voltaire 75011 Paris.

Nous espérons vous retrouver nombreux le 15 mai au cabaret sauvage pour commémorer les 70 ans de la Nakba et montrer notre solidarité avec le peuple palestinien !

 

Posté par niurka à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 avril 2018

Que serais-je sans toi

 

b_1_q_0_p_0

Jean Ferrat-Que serais-je sans toi

Posté par niurka à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mars 2018

L'art de réparation des bols du Japon : une trayon venue de Chine

 

9

 

XVe siècle, Japon. Le seigneur, dépité, © contemple les morceaux de son bol à thé favori. Dans un geste maladroit, il vient de le briser accidentellement. Vite, il faut les meilleurs artisans pour le réparer !

Comme le bol est d’origine chinoise, on s’adresse aux artisans les plus réputés de Chine. Le bol du seigneur commence alors un long voyage…

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Panier Nankin, vers 1750, céramique et agrafes de réparation

Expédié en Chine, il est réparé grâce à de fines agrafes de métal qui maintiennent les fragments entre eux. Mais le seigneur est horrifié par le résultat : il juge les agrafes disgracieuses, et le bol n’étant plus étanche, il est devenu inutilisable.
Si les artisans chinois n’y sont pas arrivés, peut-être que les artisans japonais pourraient trouver une solution ?

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Petit bol à thé en porcelaine chinoise blanc/bleu, fin XIXe siècle, restauration à l'or 22 carats par Myriam Greff
Voir en grand

Pour satisfaire le seigneur, les artisans spécialistes de la laque mettent au point une technique, le kintsugi. Cela signifie littéralement "jointure d’or" : les différents morceaux sont assemblés grâce à de la laque, une sève très adhésive.

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Chawan (bol à thé) en porcelaine blanche du Japon, restauration à l'or 22 carats par Myriam Greff
Voir en grand

Après plusieurs étapes complexes et beaucoup de patience, l’artisan ajoute de la poudre d’or sur la surface laquée, ce qui donne ces cicatrices dorées.
Grâce à ces réparations, le bol est à nouveau utilisable et les fissures sont devenues très esthétiques. Le seigneur est ravi !

Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

Chawan (bol à thé) fait à Karatsu (karatsu-yaki),milieu de la période Edo (XVIIIe siècle), de forme "shioge" (en forme de pot de sel), restauration à l'or 22 carats par Myriam Greff
Voir en grand

Cette histoire sur l’origine du kintsugiprobablement légendaire, illustre un certain type de rapport aux objets. Un seigneur occidental de l’époque se serait immédiatement débarrassé de son bol brisé, l’accident lui ayant fait perdre toute valeur.

Mais il n’en est pas de même en Asie : un objet abîmé peut toujours trouver une deuxième vie. Ces accidents lui donnent même davantage de valeur !

 

Posté par niurka à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2018

Céramique de Fanny

28872661_982106895272654_2361334626936545746_n

28958576_982106905272653_6121136369315087518_n

29027493_982106908605986_1141854475526707300_n

29101035_982106898605987_8099357066981428695_n

Fanny Calabuig Céramique

Fanny Oudin, céramiste à Avranches sait donner à toutes ses oeuvres un ton paisible et plein de douceur. Elle porte en elle une faculté de se renouveler de manière très élégante et hors des modes. C'est pourquoi ses céramiques sont joliment intemporelles.

 

Posté par niurka à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :